Festival Musical et Littéraire d’Arnaga

dimanche 22 avril 2018
par  Principal adjoint
popularité : 4%

Centenaire 1918 – 2018 Musique et Lettres dans le tourbillon de la Grande Guerre

Édition 2018 – du 18 au 21 mai 2018

Pour sa 4e édition, le Festival Musical et Littéraire d’Arnaga célèbrera le centenaire de la fin de la Guerre 1914-1918. Un programme intense composé de musique, art lyrique, lectures, conférences, dont 2 créations. Le festival est produit et organisé par la Compagnie Alma Cantoa, les Amis d’Arnaga et la Ville de Cambo-Les-Bains et placé sous la direction artistique de Michel Fenasse-Amat.

Le Tombeau de Couperin (Ravel)
Récital de Mariella Fiordaliso, pianiste
La pianiste italienne Mariella Fiordaliso, issue de la prestigieuse Académie Santa Cecilia de Rome, interprètera cette suite de six pièces pour piano de Maurice Ravel composée entre 1914 et 1918 et créée le 11 avril 1919 par la pianiste Marguerite Long à Paris, Salle Gaveau.

Maurice Ravel pendant la Première guerre mondiale : compositeur et soldat.
Conférence d’Etienne Rousseau-Plotto
Maurice Ravel (1875-1937) est au Pays basque pendant l’été 14 et cherche à s’engager. Refusé pour sa petite taille, il retourne à Paris, écrit ses "Trois pièces" pour chœur mixte a capella et termine la composition du "Tombeau de Couperin", suite pour piano en hommage à la musique française. Il dédie chacune des six pièces à des amis tués sur le front, comme le jeune peintre luzien Gabriel Deluc. Par l’intervention de Paul Clémenceau, il participe au conflit comme conducteur de camion, mais malade, il est réformé et tombe dans un "horrible désespoir" à la mort de sa mère en 1917. Le "Tombeau de Couperin", merveille d’invention et de grâce, est sa dernière œuvre pour piano seul.

Promenade à travers Le Vol de la Marseillaise d’Edmond Rostand
Conférence de Michel Forrier
Dès la mobilisation et bien qu’il fût pacifiste, Edmond Rostand adhéra au message d’union nationale lancé par Raymond Poincaré, président de la République. La disparition au champ d’honneur de toute une génération qui se nourrissait de son idéal de bravoure, ruina ses rêves et accentua sa douleur. Sans enthousiasme il participa, à la lutte, en écrivant des vers qui, au lendemain de la guerre furent réunis pour former Le Vol de la Marseillaise. Victime de l’épidémie de grippe, dite espagnole, l’auteur de Cyrano de Bergerac, L’Aiglon, Chantecler s’éteignit à Paris, à l’âge de cinquante ans, vingt-et-un jours après l’armistice dont il aurait avec panache, salué la paix retrouvée.
À travers le recueil du Vol de la Marseillaise, Michel Forrier nous fait découvrir les souffrances d’un être malheureux, bien éloigné de l’image du personnage imaginaire, jouant au prince dans les jardins de la Villa Arnaga.

Le Vol de La Marseillaise d’Edmond Rostand
Lecture
Suite de poèmes dans lesquels Edmond Rostand s’élève contre la guerre. Avec Murielle Lebrun et Dominique Bergeret.

Louis et Paula
Création d’Isabelle Ryser autour d’une correspondance entre un soldat et sa fiancée
Isabelle Ryser, libraire et femme de lettres vivant à Bayonne, a découvert et acquis tout une correspondance entre un soldat, Louis (paysan de Gaillac dans le Tarn) et sa fiancée Paula vivant, elle, à Paris. Cette correspondance est un voyage entre Toulouse, le régiment de Louis en Tunisie (le Bât d’Af) et les tranchées de la Grande-Guerre et permet de mieux s’approcher de cette jeunesse et de ces destins brisés.
Avec
- Patrick Errecart, Louis
- Murielle Lebrun, Paula
- Isabelle Ryser, la Guerre

1914-1918 : Le recul de l’Europe et de la Civilisation
Conférence d’Alexandre de La Cerda
Depuis l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo le 28 juin 1914 et les déclarations de guerre qui ont suivi, jusqu’à l’armistice du 11 novembre 1918, la Première Guerre Mondiale, si dévastatrice en vies humaines – les monuments aux morts de n’importe lequel de nos plus petits hameaux nous en font appréhender l’hémorragie – déroule ses grands rendez-vous chronologiques : le « miracle » de la
Marne dû à l’intervention russe en septembre 1914, l’Artois, la Champagne et les contreforts vosgiens en 1915, la Somme et Verdun en 1916, le Chemin des Dames et l’arrivée des Américains en 1917, la seconde bataille de la Marne et les ultimes offensives en 1918. Elle brisera l’élan civilisationnel et économique européen et se prolongera, au-delà du Traité de Versailles censé y mettre un point final, par le deuxième conflit mondial.
Lur gainean, infernua / L’enfer sur Terre
Création littéraire poétique bilingue euskara-français d’Itxaro Borda
Prix Littéraire Euskadi, Itxaro Borda nous emmène dans sa poésie sur le thème de la Grande-Guerre.
Moment littéraire et musical sur la fin de la guerre 14-18, il y a cent ans. Les textes seront en basque et en français pour décrire les conditions de vie dans les tranchées, le rêve de paix et le désir de retour au Pays (Basque ici). Le monument érigé en l’honneur des basques tombés sur le champ d’honneur du Chemin des Dames (1916-1917) servira de guide.
Les poèmes écrits et lus par Itxaro Borda seront accompagnés par l’accordéon de Patricia Arhancet.

La malette bleue d’Ulysse Rouard
Présentation par Murielle Lebrun, auteur de ce livre docu-fiction (éditions Librairie du Labyrinthe)
Cet ouvrage relate le destin d’Ulysse, instituteur picard, depuis la BelleÉpoque jusqu’aux premiers mois de la « Der des Ders » où il témoigne pour lui et ses compagnons à travers sa correspondance de guerre et deux petits carnets noirs. Quel regard Ulysse le "pacifiste-patriote" porte-t-il sur cette guerre ? Que deviendront ses idéaux et ses convictions de jeunesse ? Au-delà des souffrances, ses propos prennent une résonnance toute particulière au regard de notre actualité cent ans plus tard.

Concert « 1918, l’Opéra-Comique à Biarritz »
Concert lyrique Avant-propos par Alexandre de La Cerda
Jusqu’au bout de ses forces, dans l’espérance d’une issue victorieuse de la guerre de 14, Edmond Rostand continua de recevoir ses visiteurs à Arnaga.
En 1918, une délégation de la troupe de l’Opéra-Comique de Paris, délocalisée à Biarritz à cause du canon allemand « la grosse Bertha » qui menaçait encore Paris à la fin de la guerre, vint lui rendre visite à Cambo.
Le poète avait tenu à leur faire lui-même les honneurs de « son délicieux Arnaga » et de ses jardins. Il assista ensuite plusieurs fois, au Casino Municipal de Biarritz, aux spectacles de la troupe, en s’enthousiasmant pour une « cantatrice aux cheveux d’or, échappée de l’occupation prussienne des Flandres »
Ce concert est un hommage à cet épisode historique avec un programme constitué de quelques airs de La Périchole (Offenbach), Manon (Massenet), Les Saltimbanques (Ganne), La Fille de Mme Angot (Lecocq), La Mascotte (Audran), Don Pasquale (Donizetti), Ciboulette (Hahn) et La Vie Parisienne (Offenbach).
Avec
- Anne Mestelan-Estève, soprano
- Michel Fenasse-Amat, baryton
- Choristes de la master class de chant choral
- Mariella Fiordaliso, piano

4e master class de chant choral
Une quinzaine de choristes se seront perfectionnés durant ce stage, notamment sur certains morceaux du concert « 1918, l’Opéra-Comique à Biarritz » et se produiront ensuite sur scène dans cette prestation.


Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois